Exoplanète en transit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exoplanète en transit

Message par econseil le Lun 15 Juil 2013, 15:06

Hello,

Je mets ça dans la catégorie astrophoto car pour y parvenir, j'ai passé presque toutes les étapes de l'astrophoto. Mais au lieu d'empiler les images à la fin --> photométrie ! Smile

Voici le transit de l'exoplanète HD189733b devant son étoile, pris il y a une semaine :



La baisse de magnitude associée au transit est de 0.03 magnitudes, et pour le mettre en évidence, je devais mesurer mes magnitudes avec beaucoup plus de précision que ça : 0.007 magnitudes de précision dans mon cas ici.

Equipement habituel : Celestron omni XLT 150/750 + Canon EOS 1000D.
avatar
econseil

Messages : 57
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exoplanète en transit

Message par Sylvain62 le Mer 17 Juil 2013, 07:57

Presque toutes les étapes, mais pas toutes Very Happy

Bien joué en tout cas

_________________

avatar
Sylvain62
Admin

Messages : 992
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 25
Localisation : Locon

Voir le profil de l'utilisateur http://universsylvain62.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exoplanète en transit

Message par christian le Jeu 25 Juil 2013, 18:38

Bonsoir Manu

0.03 magnitude de différence ce n'est pas lourd en effet. Mais la courbe est quand même parlante malgré des segments d'incertitudes importants.
Dis moi, on parle d'exoplanéte. Comment sait on qu'il s'agit du transit d'une planète ? Je veux dire pourquoi pas un corps stellaire de petite taille, une naine brune par exemple ?


Christian

christian

Messages : 222
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://astrosurf.com/chd

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exoplanète en transit

Message par econseil le Ven 26 Juil 2013, 12:19

Salut Christian,

Bonne question Smile
La période d'un transit va permettre d'avoir une idée du demi grand-axe de l'objet autour de l'étoile.
La vitesse à laquelle la courbe de luminosité plonge est proportionnelle au ratio des diamètres apparents de l'étoile et de son compagnon. Ce plongeon correspond au temps que le disque de la planète met pour entrer complètement devant le disque de l'étoile.
De tout cela, on va pouvoir déterminer la taille de la planète. Si on a estimé la taille de l'étoile par spectroscopie, ça va aller encore plus vite. Mais la taille ne fait pas tout, il faut aussi la masse.

L'étude spectroscopique des étoiles possédant une exoplanète permet également de retrouver les demi grands-axes ou de "voir" les périodes de rotation. La 3ème loi de Kepler lie la masse du système au ratio période²/demi_grand_axe^3 . On peut retrouver les masses par ce biais.
Dans le cas de HD189733b, la masse ne dépasse pas 1.2 masses joviennes, ce qui est très loin du minimum nécessaire pour être classé en naine brune. En dessous de 10 masses solaires, il n'y a pas de réaction de fusion au coeur de l'astre, donc ce n'est pas une étoile.
avatar
econseil

Messages : 57
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exoplanète en transit

Message par christian le Ven 26 Juil 2013, 12:49

Ok Emmanuel.
Ici 1.2 fois la masse de jupi c'est peu en effet, pas assez pour un corps stellaire. Merci.

Christian

christian

Messages : 222
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://astrosurf.com/chd

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exoplanète en transit

Message par christian le Ven 26 Juil 2013, 12:54

'encore une question :

Dans la même démarche expérimentale, supposons que nous soyons dans un autre systéme et que nous observions le Soleil à quelques dizaines d'AL (par exemple) : avec nos moyens actuels nous pourrions sans doute détecter la présence de Jupiter au cours de son transit, mais quid des planètes plus petites, comme la Terre ou Venus ? Les moyens de détection actuels sont ils capables d'identifier des corps aussi "petits" ? Quelles sont les limites aujourd'hui ?.

christian

Messages : 222
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://astrosurf.com/chd

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exoplanète en transit

Message par econseil le Dim 28 Juil 2013, 01:03

En fait,notre Jupiter en transit, on aurait du mal.
Avec un transit tous les 12 ans, il faudrait 36 ans pour confirmer l'observation (3 transits obligatoires). Si tu vois 2 transits, ils peuvent être la cause de 2 planètes différentes, alors que 3 transits espacés du même temps correspondront à un même corps.
Voilà pourquoi le satellite Kepler trouve essentiellement des planètes proches de leur étoile. On commence seulement à repérer celles qui mettent un an à faire une révolution car la mission a commencé en 2009.

Au niveau de la taille détectée, aujourd'hui on a Kepler-37b qui est plus petite que Mercure, à 210 années-lumières. Quand même !
Les petites planètes trouvées par vitesse radiale sont davantage sujet à questionnement. L'exoplanète autour d'Alpha Centauri B est sans doute inexistante finalement. Les 5 planètes autour de Tau Ceti à 12 années-lumières d'ici sont sujet à caution aussi. A trop vouloir lire dans le bruit des signaux, on voit n'importe quoi.
La méthode des transits reste la plus sûre pour "voir" une planète. Mais c'est aussi la moins efficace car le nombre de systèmes planétaires dont le plan est orienté pile poil comme il faut est très faible par rapport au nombre de systèmes planétaires tout court. Malgré cela, Kepler en a 3000 au compteur sur un lot de 150000 étoiles observées pendant 4 ans. Ce qui laisse penser qu'il y en a vraiment partout Smile
avatar
econseil

Messages : 57
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exoplanète en transit

Message par christian le Dim 28 Juil 2013, 08:54

Code:
Avec un transit tous les 12 ans, il faudrait 36 ans pour confirmer l'observation (3 transits obligatoires)

Ok, je me suis mal exprimé, je voulais faire abstraction des conditions pour qu'un transit soit, disons,  observable compte tenu des plans d'orbites.
Mais tu réponds à ma question en citant Kepler-37b.

Si je résume, en tant que candide... :  
Des petits objets sont détectables ce jour et la méthode de transit reste la plus sure.
Revers de la médaille : cette méthode est associée à la bonne orientation des plans orbitaux, les découvertes sont donc plus rares.

La détection par vitesse radiale permet l'examen systématique des étoiles selectionnées. Mais elle est moins précise (j'imagine les faibles écarts spectro...)



Dernières questions après je te laisse tranquille ..  : Kepler fait uniquement de la photométrie sur les étoiles de la séquence principale ? Donc recherche de transits, c'est bien cela ?
Les mesures de vitesse radiales se font uniquement avec nos moyens "terrestres" ?


Christian

christian

Messages : 222
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://astrosurf.com/chd

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exoplanète en transit

Message par econseil le Dim 28 Juil 2013, 09:33


christian a écrit:
Si je résume, en tant que candide... :  
Des petits objets sont détectables ce jour et la méthode de transit reste la plus sure.
Revers de la médaille : cette méthode est associée à la bonne orientation des plans orbitaux, les découvertes sont donc plus rares.

Oui Smile

christian a écrit:
La détection par vitesse radiale permet l'examen systématique des étoiles selectionnées. Mais elle est moins précise (j'imagine les faibles écarts spectro...)

Oui Smile

christian a écrit:
Dernières questions après je te laisse tranquille ..  : Kepler fait uniquement de la photométrie sur les étoiles de la séquence principale ? Donc recherche de transits, c'est bien cela ?
Les mesures ,de vitesse radiales se font uniquement avec nos moyens "terrestres" ?

Tu ne m'embêtes pas du tout Smile
Oui Kepler tape uniquement dans la séquence principale. Il va chercher des baisse de brillance de 1 pour 10000 environ, donc uniquement en photométrie. Il balance des milliers de courbes de lumières qu'il faut analyser pour y trouver des transits. J'en ai personnellement déjà examiné un peu plus de 1000 dans le cadre du projet de science participative PlanetHunters. En plus d'avoir la possibilité de trouver d'autres mondes, pour le variabiliste que je suis, les courbes de lumières présentées sont une formidable mine d'info pour l'étude des étoiles variables.

La majeure partie des mesures de vitesse radiale se font depuis le sol, oui.
avatar
econseil

Messages : 57
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exoplanète en transit

Message par christian le Dim 28 Juil 2013, 11:48

Ok pour tout

Donc ça va, j'ai appris plusieurs choses Smile 

Je viens de lire que Kepler était en panne... manque de bol.



Christian

christian

Messages : 222
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://astrosurf.com/chd

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exoplanète en transit

Message par scope power le Dim 28 Juil 2013, 13:40

Bonjour,

Merci pour ce post très intéressant.
J'adore l'idée que de telles observations puissent être réalisées avec des moyens accessibles à tous. En plus, c'est très instructif! Smile 
avatar
scope power

Messages : 117
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 42
Localisation : Téteghem - Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exoplanète en transit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum